3ème Salon des Vins de France à Roanne

Du 16 au 18 octobre prochain, le Scarabée de Roanne accueillera une nouvelle fois son Salon des Vins de France. Cette rencontre privilégiée entre producteurs de qualité et consommateurs exigeants proposera aux fins palais de marier bon vin et bonne chère. Avec à la carte uniquement des produits de choix, élaborés selon la tradition dans le respect de leur lieu d’origine.

3ème Salon des Vins de France - Roanne 2015Pour sa 3ème édition le Salon des Vins de France (SVF) de Roanne passe du printemps à l’automne ; un changement de saison qui s’explique par l’importance accrue de la gastronomie en cette période de l’année. « Octobre est véritablement le mois dédié à la gastronomie dans notre cité mondialement réputée pour sa cuisine et ses chefs étoilés. » Ainsi que l’explique Leslie Jourdan, responsable commerciale du Scarabée, « Roanne Table Ouverte » rassemble quatre semaines durant, les amateurs de sensations savoureuses : mêlant gastronomie et art, dîners-spectacles, soirées dégustation et ateliers cuisine se succèdent. Le Festival RTO est ainsi devenu, depuis son lancement en 2003, le rendez-vous incontournable du territoire. « En parallèle à cette manifestation emblématique, le Scarabée peut proposer deux salons qui vont très bien ensemble : le Salon des Vins de France et le salon du chocolat. Même lieu, mêmes dates et mêmes horaires, avec en prime des visiteurs qui partagent le goût des bonnes choses ! »

Il était une fois… Le vignoble roannais

Cette saison SVF 2015-2016 se trouve placée sous le signe des belles histoires vinicoles. Qu’il s’agisse de leurs sols, de leurs caves, maisons, châteaux et autres domaines, ou encore des noms donnés aux cuvées, à chaque fois et pour chaque endroit, il y a une histoire à l’origine des vins. Ce sont ces histoires, leurs histoires, celles de leurs familles parfois, que viennent raconter les vignerons à chaque Salon des Vins de France. Dans le Roannais, la gourmandise est considérée comme une qualité, voire une vertu, puisque ce sont les moines qui, dès le Haut Moyen-Âge, y ont cultivé la vigne. L’installation des Bénédictins à l’abbaye d’Ambierle, mais aussi la collaboration des comtes du Forez ont favorisé son développement. Permettant d’expédier le vin vers Paris, la navigation commerciale sur la Loire a, elle aussi, contribué à son essor au fil des siècles. L’expansion du vignoble atteint son apogée au 18ème siècle, où l’on compte plus de 60 000 hl annuellement acheminés dans la capitale.

Côte Roannaise : tout un nom…

C’est l’Abbé Auguste Lamblot qui utilise pour la première fois cette dénomination dans son ouvrage « Voyage au Forez de la Magdaleine par la Côte Roannaise avec observation sur les végétaux » (1843). Au départ, les cépages du Roannais étaient répartis sur plusieurs côtes : la côte d’Ambierle, la côte de Renaison, ainsi que la côte de Saint André. C’est seulement au cours du 19ème siècle qu’ils furent, par souci de simplicité, regroupés sous un nom unique : la Côte Roannaise. Cette appellation n’est devenue d’usage courant qu’au cours de la seconde partie du 20ème siècle, pour se trouver homologuée en 1994 avec la reconnaissance du label AOC. Aujourd’hui, ils sont une vingtaine de viticulteurs à entretenir la qualité de la Côte Roannaise sur 200 hectares de sol granitique plantés de son seul cépage, le Gamay.

Des saveurs et des couleurs !

À l’occasion de cette nouvelle incursion en terre roannaise, une trentaine d’exposants vient faire apprécier ses produits. Munis de son verre floqué Salon des Vins de France offert à l’entrée, chaque visiteur peut découvrir l’exceptionnelle diversité de saveurs et de couleurs déployées pour l’occasion. Les meilleurs crus sont déclinés tout au long des allées dans leurs robes rouge, rosé ou blanche aux tonalités riches et variées : fruitées, boisées, épicées… Appellations protégées, crus classés et vins de pays sont proposés par des vignerons qui ont à coeur de vous faire découvrir l’identité profonde de leur terroir. Champagne, vins de la Vallée du Rhône ou de la Loire, Auxey-Duresses, Beaumes de Venise, Côte de Brouilly ou Côte de Beaune, Chablis, Graves et autre Sancerre : autant de noms évocateurs susceptibles de mettre les papilles en émoi. Sans oublier l’andouille vosgienne du Val d’Ajol ou les tapenades et les biscuits provençaux. Que vous soyez plutôt sucré ou salé, y en a pour tous les goûts! Forts d’un savoir-faire authentique, les exposants font apprécier sur place le fruit de leur labeur au travers de dégustations aussi chaleureuses qu’inédites, agrémentées par leurs conseils de passionnés.

Cette nouvelle édition du Salon des Vins de France à Roanne entend dorénavant figurer en bonne date parmi les grands rendez-vous gourmands de la cité.

Quelques images ...