Bien conserver et servir le champagne

Nous arrivons peu à peu dans la période tant attendue des fêtes de fin d’année, un moment où le champagne est souvent un accompagnement de choix pour certains mets servis à Noël ou pour le réveillon de la Saint Sylvestre. Les spécialistes du Salon des Vins de France vous expliquent tout sur la conservation et le service du champagne...

 

Bien conserver et servir le champagne

 

Conserver le champagne

Le champagne se conserve dans un lieu frais et à température constante (entre 8 et 12°). Il n’aime évidemment pas les courants d'air et surtout la lumière. Il est important de conserver vos bouteilles couchées de sorte que le bouchon soit toujours humide. Faute de quoi, le bouchon se dessèche et cela a pour effet de provoquer des pertes de gaz.

Bien stocké, le champagne conserve ses qualités 1 à 2 ans (en dehors des champagnes millésimés et des grandes cuvées). Au-delà, il commence à se dégrader car à l'inverse du vin, le champagne ne se bonifie pas avec l'âge. En général, lorsqu'il est mis sur le marché, c'est que le producteur estime qu'il est parvenu à maturité.

 

Servir votre champagne

L'idéal avant de servir votre champagne est de lui accorder quelques semaines de repos après son transport du lieu d'achat à votre domicile. Autrement dit, le champagne consommé lors des fêtes de fin d’année devrait être acheté en novembre.

Servi trop froid (4 à 5°, c'est-à-dire « frappé »), le champagne perd de ses qualités gustatives, et lorsqu’il est trop « chaud » (au-dessus de 10°), il s'alourdit en bouche et a tendance à mousser davantage. La température idéale se situe donc entre 7 et 9°, ce qui correspond à peu près à une durée de deux heures dans le réfrigérateur. Ne mettez surtout pas la bouteille dans le congélateur qui serait bien trop « brutal » pour votre champagne. Enfin, entre le moment où la bouteille est sortie du réfrigérateur et celui où elle est ouverte, le challenge est de maintenir la température : pour cela, placez la bouteille dans un bain de glace et d'eau (idéalement dans un seau à glace bien sûr).

Le champagne se débouche frais : sortez la bouteille du seau à glace au dernier moment, il aura sinon le temps de se « réchauffer ». Pour ouvrir la bouteille, retenez que contrairement à ce que l’on fait généralement, la main qui tient le bouchon ne bouge pas : il s’agit de faire tourner la bouteille avec l'autre main en la tenant légèrement inclinée. Le défi consiste alors à ouvrir la bouteille sans faire sauter le bouchon. De cette manière, l'air pénètre tout doucement, ce qui « choque » moins le précieux liquide.

Côté contenant, contrairement à une idée largement répandue, la coupe n'est pas idéale pour boire du champagne. En effet, sa trop grande largeur lui fait perdre de son arôme. Servez donc plutôt votre champagne dans une flûte ou même un verre « tulipe » dont la forme et le volume concentrent l'arôme.

Il est préférable de boire rapidement l’intégralité de votre bouteille une fois ouverte. Le cas échéant, rebouchez bien la bouteille, si possible avec un bouchon spécial pour bien conserver les bulles pendant une journée, pas plus.

Bonne dégustation et bonnes fêtes de fin d’année !

actualité publiée le 12 Décembre 2014 par L'équipe Salon des Vins de France

Quelques images ...