Cuvée 2014 du Beaujolais Nouveau

« Le Beaujolais Nouveau est arrivé ! » : comme chaque année à pareille époque, la tradition bien française de goûter le Beaujolais de l’année s’installe le temps de quelques jours autour de nos tables. Alors, à quoi ressemble la cuvée 2014 ? Voici l’avis du Salon des Vins de France...

 

Cuvée 2014 du Beaujolais Nouveau

 

Le millésime 2014 de Beaujolais a bénéficié, d’après l’ensemble de la profession, de conditions météorologiques particulièrement favorables : un printemps ensoleillé parfait pour la floraison, un été plutôt pluvieux permettant à la vigne de ne pas manquer d’eau et enfin une très belle arrière-saison avec un beau soleil en journée et des nuits fraîches pour la maturation et la protection des raisins. Les vignerons ont ainsi pu récolter des raisins d’une très belle qualité : bien mûrs, frais, sucrés avec de très beaux degrés alcooliques naturels (de l’ordre de 12 à 13 %).

Les premières dégustations laissent apparaître des vins ronds et souples, bénéficiant d’une belle longueur en bouche et très équilibrés. Une pointe de fraîcheur relève même une complexité aromatique étonnante chez ces vins. Les spécialistes lui décèlent dans la cuvée 2014 des saveurs tournant autour des fruits rouges, en particulier la framboise, la cerise et la fraise, dans un style léger, avec une acidité de fruit mûr qui ressort davantage que l’an dernier. Rappelons que c'est la méthode de vinification beaujolaise, connue également sous le nom de macération à froid, ou carbonique, qui donne au beaujolais nouveau sa touche fruitée si caractéristique. Elle consiste à laisser macérer pendant environ quatre jours des grappes entières, ramassées à la main afin de les préserver.

Depuis quelques années, les viticulteurs du Beaujolais cherchent à privilégier la qualité à la quantité : le vignoble consacré au Beaujolais nouveau est réduit progressivement pour permettre aux producteurs de travailler leurs vignes avec un surplus d’attention et de soins. Il y a donc sur le marché moins de cuvées d’entrée de gamme, ce qui permet au Beaujolais Nouveau de retrouver progressivement une nouvelle jeunesse en termes d’image... et de saveur !

actualité publiée le 28 Novembre 2014 par L'équipe Salon des Vins de France

Quelques images ...